Savon Souvenirs Du Maine USA

Me revoilà de retour de vacances… j’en ai bien profité et de ce fait un peu laissé de coté le site.  Mais voici je me remet de ce repos et reviens avec une recette que j’ai bien aimé faire… une recette de savon bien sur !

Il y a quelques mois j’ai fait un savon pour l’occasion d’une très belle rencontre avec l’ADNS.  Vous pouvez lire de quoi il s’agit ici.  J’avais envie de réaliser ma création sur le thème des vacances… j’avoue que j’avais bien hâte aux miennes !  Je me suis donc mis à réfléchir et j’ai tout de suite pensé à un voyage que j’avais faite petite dans une magnifique région des États-Unis.  Le Maine !  Des paysages magnifique de bords de mer, les petites clôtures blanche abîmées par le vent et le sable, les maisons colorés, les hortensias bleu, les hautes herbes avec ces grandes passerelles en bois qui mène vers des plages interminables.  Des images à jamais gravé dans ma tête. Nous étions dans la région d’Old Orchard Beach… je me souviens aussi de l’énorme homard que la cousine de ma mère avait mangé.  J’étais bien impressionné… Les odeurs aussi sont gravé dans ma tête. Cet odeur de sel, d’iode, mélangé aux fleurs et l’herbe… un pur délice olfactif !

Voici donc sans plus attendre la recette que j’ai réalisé en m’inspirant de ce beau voyage…

Huile de coco 25 %
Huile de palme bio 25 %
Huile d’olive 30 %
Huile de colza 20 %

Eau et soude à recalculer
Surgraissage à 7 %

A la trace :
Crème
Synergie des huiles essentielles  2,5% ( Tea tree, Lemongrass, Géranium rosa, Citron et Absolue benjoin)

Surgraissage à  5%  pour les colorants

Colorants
Néon vert + charbon noir
Dioxyde de titane
Néon bleu – Dioxyde de titane

   
Difficulté : Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnelle du savon à froid
Faire fondre les huiles ensemble.  Ajoutez la soude à l’eau (et non le contraire) et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, versez le mélange soude/eau dans vos huiles et mixez jusqu’à l’apparition de la trace.  Ajoutez le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile, oxyde, mica) et versez le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure minimum de 6 semaines.

Présentation
J’avais coupé chaque savon en deux et attaché un bout de ficelle dessus.  Pour donner un esprit bateau.  Le tout agrémenté d’une étiquette comme voici.

Quelle technique de marbrage ?
Ici j’ai utilisé la technique au cintre.  J’ai mis environ quatre cintre au bas de mon moule, j’ai coulé mes deux premières couleur et j’ai remonté doucement chaque cintre… pour donner l’effet de l’herbe haute.  Ensuite j’ai déposé le reste de mes pâtes coloré. Rien de bien compliqué :)

Ce que j’en pense
Voilà déjà quelques semaines que nous l’utilisons dans la douche à la maison.  Je dois dire que je l’apprécie beaucoup, il est doux et laisse la peau bien douce. J’aime beaucoup l’odeur, fleuri et doux… mais bon ça c’est très personnel.  Je me demande ce qu’en pense les gens à qui je l’ai offert !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon hommage à Nunavut

Si vous avez vue mon article d’hier vous avez pu voir tous les beaux savons qui ont été crée dans le cadre d’un échange entre passionné du savon. Je vais aujourd’hui vous présenter le mien…

Pour ce très beau swap j’ai voulu vous faire voyager vers mon pays d’origine, le Canada. Un voyage bien au Nord, au delà des forêts de conifères,… vers des terres glacées. Je me suis inspiré, vous l’aurez compris, des grands glaciers du nord du Canada. Plus exactement ceux du Nunavut. Nunavut avec ses grandes étendues de terres, d’eau et de glace où vivent une multitudes d’animaux fabuleux. Cette belle région se trouve au nord est du canada… et touche de très près le Groenland. Je suis passionné par les cultures natives de ces régions depuis ma tendre enfance. J’ai donc voulu, en quelque sorte par ce savon, leur rendre hommage.

Leurs traditions culinaires et cosmétiques est surtout composé de produit animal. Ici j’ai essayé d’imaginer un produit 100 % végétale qui pourrait leur convenir. Les aider avec leur quotidien, le froid du climat et le manque de lumière. Car en effet les saisons sont marqué par de grande période de jour et d’autre de nuit… allant jusqu’à plusieurs mois d’affilé.

Voici donc la composition olfactive de mon savon. On y retrouve du pamplemousse, pour le coté soleil. De la verveine, pour son coté bonne humeur lors de coup de blues. Puis de la mousse de chêne, cette odeur herbacé et boisé, très naturelle qui ressemble à ce que l’on sent lors de la fonte des neiges.

Ainsi j’ai voulu donner à mon savon l’aspect des glacier; ces glaciers des profondeurs teintés de turquoise, de blanc et de noir. Vous y reconnaitrez peut être aussi l’ours blanc… emblème du Nunavut !  Pour la technique de marbrage ce sera expliqué après la recette.

Sans plus tarder voici ma recette…

Huile de coco 30 %
Huile d’olive 21 %
Huile de pépins raisin (macérât verveine) 28,35 %
Huile de noisette 13 %
Huile de macadamia 2 %
Beurre de karité 4 %
Huile de palme 1,65 %

Eau et soude à recalculer
Surgraissage à 7 %

A la trace :
Synergie 3 % (Huile essentielle de pamplemousse, verveine et absolue mousse de chêne)

Colorant bleu néon + une pointe de néon vert
Oxyde de titane blanc
Charbon noir + Nacre brillant cosmétique gris charbon

INS : 140,63

  
Difficulté : Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnelle du savon à froid
Faire fondre les huiles ensemble.  Ajoutez la soude à l’eau (et non le contraire) et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, versez le mélange soude/eau dans vos huiles et mixez jusqu’à l’apparition de la trace.  Ajoutez le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile, oxyde, mica) et versez le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure minimum de 6 semaines.

Pourquoi ces quantités ?
Tout simplement car j’ai travaillé avec ce que j’avais à la maison.  Je voulais apporter un maximum de douceur et de texture au savon.  Puis avec ces curieuses quantités j’ai pu avoir un savon qui ma foi me plait bien.  Puis ça reste dans le thème aussi, car l’hiver on fait avec ce que l’on a lorsqu’on habite le grand nord ! :)

Présentation
J’ai envoyé ces petits savon d’environ 60g dans des petits paquet de papier craft… comme s’il s’agissait d’une boite fragile venu directement du Canada.  Je n’ai pas eu le temps d’en prendre une en photo mais vous pourrez en voir ici, par ici et par .  J’avais fait aussi cette étiquette pour l’accompagner.  On retrouve le logo du gouvernement du Nunavut que je vous invite à découvrir : www.gov.nu.ca

Quelle technique de marbrage ?
Ici j’ai utilisé la technique au cintre.  Qui consiste à empiler en sandwich nos différentes couleurs dans un moule et passer avec douceur un cintre pour marbrer.  Par contre ici je n’ai pas fait comme d’habitude… j’ai tordu mon cintre pour lui donner une forme de doigts et je ne suis passer non pas sur la longueur mais la largeur de mon moule.  Comme sur la photo. En faisant des mouvements de haut en bas jusqu’à l’extrémité de mon moule.  Lors de la coupe j’ai ajouté un petit ours polaire avec son étoile, comme le logo de Nunavut, un petit pochoir que je me suis faite le tout appliqué avec un peu de mica blanc.

 

Pour terminer, cet échange à été une merveilleuse occasion pour moi d’exprimer mon respect à un peuple peu connu.  J’ai donc voulu leur rendre hommage, eux qui cherche à préserver leur langues et traditions, tout en étant confronté aux lois de la protection des espèces et environnementales.  C’est là ou parfois traditions et environnement se heur.

Faisons plus de savons naturels pour justement protéger nos grandes étendues d’eau !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon savon fantaisie… Orange delight !

J’aime beaucoup faire des expériences visuelles en savonnerie.  J’imagine que ce doit être mon coté « artiste » qui prend le dessus dans ces moments là :D.  Toujours en est il qu’après avoir vue la technique pour faire de jolies gouttes dans nos savons avec la technique de Ka.  Je me suis dit… hummm et qu’est qu’il pourrait bien arrivé si je le faisais comme ceci ou cela…  Et que fut ma surprise quand au démoulage et découpage de mon savon aperçue ces magnifiques volutes !!!

Commençons par la recette du savon…

Hv coco 30 %
Hv soja 25 %
Hv olive 25 %
Beurre de cacao 19 %

7 % surgras
Eau et soude  à recalculer

A la trace :
2 % He orange,  sauge sclarée et lavandin
Curcuma en poudre

 
Difficulté : Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnel du savon à froid
Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile et mica) et verser le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

 

Méthode que j’appelle « rebond » utilisé pour le visuel de ce savon

En fait j’ai exactement fait comme dans la vidéo de Ka que vous pouvez voir ici… mais j’ai fait ma trace très légère !  C’est à dire que ma pâte était beaucoup plus liquide que la sienne.

J’ai pris un moule en plastique d’une hauteur d’environ de 6 cm que j’ai chemisé avec du papier sulfurisé.  Je pense que la matière du moule est importante pour que le « rebond » se fasse.  J’ai fait cette technique dans un moule en bois et l’effet n’est pas le même mais tout de même très jolis.  Je vous montrerais le résultat avec une autre de mes création savonnesque.

J’ai séparé ma pâte l’une est resté tel quel et dans l’autre j’ai ajouté du curcuma. J’ai versé une partie de ma pâte clair et fait des traces verticale rapidement avec ma pâte coloré.  Avec une maryse j’ai appliqué le reste de ma pâte clair et fait mon marbrage avec le restant de mon mélange orangé.

Et bien non c’est pas plus compliqué que ça ^^.

Mon impression du savon
J’aime bien le curcuma dans les savons… ici il m’a donné une jolie couleur rouille !  La mousse est très douce et fine. Et l’odeur… oufff mais l’odeur est à tomber j’adore !! Je referais cette synergie c’est certain !  Ici j’ai utilisé l’huile essentielle d’orange  venant de chez Soapsession, il tient vraiment bien en savonnerie, ce qui n’est pas le cas de toutes les huiles essentielles d’agrume.

Un grand merci à Ka pour ces magnifiques tutos et vidéos !! Bien oui c’est grace à toi que j’ai fait ce savon !! Elle fait des ateliers si jamais vous avez envi d’apprendre de la main d’une experte ! Vous trouverez tout sur soapsession.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faire son savon de Castille… c’est facile !

Je crois que ce doit être le savon le plus facile à fabriquer… et un des plus doux en plus !  Il ne vous faudra que peu d’ingrédients car il contient un taux de 100% d’huile d’olive.  Ce n’est pas un savon dit « moussant », mais ce n’est pas grave car oui maintenant tout le monde le sait… ce n’est pas les bulles qui lavent !  Monsieur savon ne mousse pas mais qu’est ce qu’il est doux pour la peau.  C’est d’ailleurs un savon parfait pour les tous petits.  La recette se transmet depuis des lustres et vient de Castille en Espagne… OLÉ !  Voici la mienne… enfin… celle que j’ai faite quoi !  Ici j’ai réaliser un savon de Castille surgras à 8 %.

Hv olive 100 %

Eau et soude à recalculer

A la trace :
0.75 % huile essentielle de lavandin (facultatif, n’en mettez pas si c’est pour vos enfants)

En déco :
Des feuilles de lauriers, d’oliviers ou autres feuilles
Argile verte

 
Difficulté :   Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnel du savon à froid :
Faire réchauffer doucement l’huile d’olive.  Ajoutez la soude à l’eau et laissez refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante (35 °C environ), versez le mélange soude/eau dans vos huiles et mixez jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajoutez l’huile essentielle et versez le tout dans vos moules.

Pour la décoration j’ai tout simplement posé des feuilles de laurier sur le dessus de la pâte fraichement couler dans le moule et ensuite saupoudré de l’argile verte.

Attendez 48 h et démoulez vos savons avec des gants.  Enlevez les feuilles délicatement. Placez dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

J’ai enfin pu utiliser mon savon et c’est une merveille.  Il est si doux, l’odeur est fraiche et pas entêtante. Un savon pur et j’aime bien sa couleur crème.  En tout cas si vous hésitez à vous lancer dans la confection de savon maison, cette recette est parfaite pour débuter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon hommage à Weeds…

Il y a quelques mois Kafée de chez Soapsession nous lançais un défi « Americain soap« , faire un savon sous le thème de notre série télé préféré.  Je dois dire que j’ai eu bien du mal à choisir car il y en a beaucoup que j’apprécie.  Mais une inspiration toute particulière m’est venu avec la série Weeds.  Si vous ne l’avez jamais regardé je vous la conseille… c’est un peu dans l’inspiration du film britannique « Saving Grace« , si vous ne l’avez jamais vue aussi… bien allez y c’est une bonne tranche de rires !

Voici donc… alors l’héroïne de la série trafique du cannabis pour nourrir sa famille suite au décès de son mari.  Même si elle n’est pas une consommatrice férue elle sa drogue c’est les cafés glacés… elle en boit même carrément tout le temps.  Mon savon c’est donc inspiré de ces deux choses… le cannabis et le café glacé.  J’ai fait un fond de savon aux odeurs de café et patchouli, avec des glaçons en melt&pour pour finir avec une couche supérieur verte fait d’huile de chanvre et une odeur d’herbe fraîchement coupé.  Voici donc la recette…

Base café
Huile de noix de coco 30 %
Huile de colza 35 %
Beurre de cacao  35 %

Eau & soude à recalculer

Ajouts
Mica noisette
He patchouli
He petit grain

Les glaçons
Melt & pour au lait de chèvre
Beurre de café
Fragrance café
Mica brillant

Base chanvre
Huile de noix de coco  37 %
Huile de chanvre  16 %
Beurre de karité  26 %
Huile d´olive vierge  21 %

Eau & soude à recalculer

Ajouts
Oxyde vert
Fragrance Green grass


Difficulté :   Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnel du savon à froid
Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile et mica) et verser le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

Mes étapes
J’ai coulé ma première pâte « base café », ajouter mes glaçons déjà pré-fait et pré-découpé.  Le lendemain j’ai réalisé ma deuxième pâte, celle à base de chanvre et coulé le tout par dessus.

Le dessin de la feuille de chanvre
C’est très simple, dans une feuille de plastique épaisse acheté dans un magasin de bricolage, j’ai dessiné ma feuille et découpé celle ci au cuter.  Ensuite je m’en suis servi comme pochoir sur mes savons découpé (48 h après le repos)… avec de jolis paillette vertes.  Sympa non ?

Voici le rendu en plus gros !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon « Pain d’épice »

Au mois de mai dernier je suis retourner dans mon cher pays visiter famille et amis.  Ce fut un voyage magnifique, cela faisait déjà trois longue années que je n’y était pas retourné.  Pas besoin de vous dire que j’étais en manque de mon Canada natal !  Pas toujours facile de vivre loin des siens mais bon… ainsi va la vie.  Pour revenir à nos moutons… j’avais préparé en amont de petits présents à remettre, j’avais fait trois savons différents dont celui que je vous présente aujourd’hui.

Il s’agit comme son nom l’indique un savon aux épices.  Je le voulais noir avec du jaune doré.  Je suis plutôt contente du résultat visuel.  L’odeur lors de la coupe était absolument gourmande… un gâteau à la mélasse comme dans mon enfance.  Après sa cure il sent beaucoup le girofle et la mélasse.  Les agrumes sont plus difficile à faire tenir dans des savons. Sans plus tarder, voici donc ma petite recette…

32 % Huile de coco
42% Huile d’olive
26% Beurre de karité

Eau et Soude  à recalculer

A la trace :
3 cs Mélasse
2 cc charbon végétal.
1 cc mica or + ocre jaune (pour les formes en volutes)
2%  Huile essentielle de girofle et pamplemousse


Difficulté :
     Conservation : Plusieurs mois

Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile et mica) et verser le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

En voici une autre photo qui est très mauvaise désolé… mais j’ai du la prendre avec mon téléphone portable à l’époque car mon appareil était hors service.  Avec comme j’ai toujours fait… une étiquette ;)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un savon corps et cheveux

J’ai fait ce savon au tout début de l’été, vers la fin juin, pour nos vacances en camping et à la plage.  Je voulais un savon pratique qui puisse faire corps et cheveux mais aussi avec des propriétés anti moustiques.  On sait tous que les moustiques n’aime pas  le géranium… cette huile essentielle est aussi très bonne pour les cheveux fragilisé, d’où sont utilité pour des cheveux affecté par le soleil et l’eau de mer.  J’ai attendu pour vous le présenter afin d’avoir l’avis de ma famille et le verdict est sans appel…  il mousse bien et laisse les cheveux très doux.  Voici donc la recette !

29 % huile de coco
21 % huile de macadamia
19 % huile d’olive
18 % huile de baobab
13 % beurre de karité

Eau et soude à recalculer

A la trace :
sur graissage à huile de tournesol (environ 5% j’aurais en faire plus)
Huiles essentielle à 4% :
he géranium rosa
he lemon grass
he pamplemousse
he tea tree
Mica rose bonbon

INS : un peu moins de 158

Difficulté : star star greystar3 greystar3 ––Conservation : plusieurs mois

Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile et mica) et verser le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants, si les savons sont collant placer les au congélateur quelques heures avant de les démouler (merci à Keskafée de cet astuce).  Placer dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

J’ai acheté ce moule il y a 6 mois car j’adore ce film.   Je trouve que le titre va bien avec un produit anti moustique ;) .  Un fight club pour faire la guerre aux moustiques !

Un savon spécifique aux cheveux très secs !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon "tomate citron"

J’avais envi de faire un savon de saison.  Bon, bien sur les tomates ne sont pas encore mures, loin de là.  Mais en faisant mon mini jardin de balcon, tout spécifiquement, en plantant mon plant de tomate dans sa jardinière, cela m’a donné une bonne idée de savon.  Car la tomate dit on est bonne pour les peaux à problèmes et le citron aussi.  Alors pourquoi pas en faire un savon pour le corps!  Il est encore en cure et à vrai dire toujours dans ses moules depuis deux jours afin d’être bien sec.  Néanmoins voici la recette et je vous en reparlerais lorsqu’il sera fin prêt !

30 % hv coco
32.5 % hv macadamia
37.5 % hv olive
Eau et soude à recalculer

A la trace :
4 % sur graissage hv macadamia
jus de tomate
he de citron
he de tea tree
zestes de citrons séchés au soleil
mica cuivré

INS : 157

tomates savontomate tranchecitron

Difficulté : star star star star—–Conservation : plusieurs mois   PH : A venir

Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Je précise que j’ai coupé de moitié environ ma quantité d’eau et que je l’ai remplacé à la trace par du jus de tomate. Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, zeste de citrons, mica et jus de tomate) et verser le tout dans vos moules.  Avec le mica les zestes prennent une jolie couleur rouge, mais ce n’est pas une obligation d’utilisation dans la recette.

Pour l’instant je n’ai pas pu le tester car il n’est pas prêt du tout mais j’avais vraiment hâte de le présenté :).  Mais lorsqu’ils seront sorti des moules j’en ferais d’autre photo promis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon "Cosmopolitan"

Je regardais Sex and the city un vendredi soir et je me suis dit… tiens tiens pourquoi pas faire un savon d’après le fameux cocktail de l’émission. Cocktail que je bois d’ailleurs, depuis longtemps avec mes propres amies.  Alors voici donc la petite recette qui en a découlé !

37 % hv coco
37 % beurre de karité
8 % hv germe de blé
8 % hv noyau d’abricot
8 % hv pépins raisins
Eau et soude à recalculer

A la trace :
8 % sur graissage hv amandon de pruneau
jus de canneberges*
he d’orange douce
extrait aromatique : grenade, fraise et figue (ou canneberge*)
poudre de canneberges*
Oxyde rouge

savoncosmo2 savoncosmo cosmo

Difficulté : star star star star—–Conservation : plusieurs mois

Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients et verser le tout dans vos moules.  Ici j’ai séparer ma pâte en deux et j’ai ajouté le colorant rouge dans une d’entre elle, ensuite j’ai mélangé grossièrement dans les moules les deux pâtes.
*Canneberge est bel et bien le nom en français de cranberry.

Vous pouvez imprimer cette étiquette pour agrémenter un peu vos petits savons !

savoncosmo1

Quoi !? Vous n’avez jamais bu de Cosmo ?  Bien voici la recette :

sexandthecity4 cl de vodka
2 cl de Cointreau
2 cl de jus de canneberge
1 cl de jus de citron vert
un petit zeste de citron vert

space

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon "Lavande lactée"

J’aime beaucoup l’odeur douce et ensoleillé de la lavande et l’odeur riche et crémeuse du chocolat blanc.  J’ai donc voulu en faire un savon pour profiter pleinement et sans conséquence de ces combinaisons.  Voici ma petite recette douce et gourmande !

39 % hv coco
29 % hv olive
8 % beurre de karité
24 % hv sésame
eau et soude à recalculer

A la trace :
he lavande fine
extrait aromatique de chocolat blanc
fleur de lavande séché

INS : 160

lavande2 chocolatblanc savonlavandechoco

Difficulté : star star star star—–Conservation : plusieurs mois

Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients et verser le tout dans vos moules.  Attendez 48 h avant le démoulage et réserver le tout dans un endroit sec pour le séchage d’environ un mois.

J’étais un peu déçue par contre que mes fleurs de lavandes brunissent le dessus du savon pendant la cure… vous savez pourquoi ?

Vous pouvez imprimer cette étiquette pour agrémenter un peu vos petits savons !
savonlavandelacte

Rendez-vous sur Hellocoton !

Page Suivante »