Rattrapez de vilaines taches sur vos habits préférés

5 décembre 2011 par  
Classé dans Couture, Réparer des taches, Trucs & astuces

Je suis certaine de ne pas être la seule à avoir rager suite à une tache bien imprégné sur un de mes habits préféré !  Taches de vin, d’huile de voiture, herbes et le pire des pires… celui qui peu importe ce que vous ferez ne partira JAMAIS… la tâche d’eau de javel !!  Ce monstre !!!  J’ai comme cet article vous le signale eu un déboire avec madame javel !  Normalement j’en utilise jamais chez moi… mais j’ai du nettoyer des dégâts il y a peu qui demandait absolument l’utilisation de ce produit.

Bref j’ai taché mon t-shirt préféré… un joli haut trouvé en coton bio, doux et romantique à souhait.  Je me suis dit bon… je le met au complet dans la javel… beurk non !  Il serait sorti jaune… donc à force de réfléchir j’ai trouvé !  Et si je le tamponnais ?  Oui oui vous avez bien compris, tamponner.  Bien avec de la peinture pour tissus pardi !  Voici ce qu’il vous faudra…

1 crayon feutre peinture pour tissus (choisissez en fonction de la couleur de votre tissus) entre 2 et 3 euro
1 tampon de votre choix
le vêtement taché

1- Assurez vous que votre vêtement soit bien propre.
2- Étendez votre vêtement sur une surface plane et dur.
3- Schématisez le design que vous souhaitez faire sur le tissus.
4- Enduisez le tampon de peinture avec votre feutre.
5- Appliquez celui ci sur le tissus en pressant bien.
6- Laissez sécher et repasser environ 5 minutes pour que la peinture tienne au lavage.

La plupart de ces peintures tienne au lavage en machine, mais attention à des température bien précise, donc lisez bien les instructions sur votre feutre.  Par exemple le mien pourra se laver à 40°C.

Vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans tout bon magasin de loisir créatif !

Voilà vous avez gardé la merveilleuse couleur de votre vêtement et vous l’avez customisé à votre goût. 🙂  Franchement j’adore l’ajouré de mon t-shirt ça m’aurait fait mal au coeur de le perdre.  Je trouve que les coeurs vont assez bien avec le motif en plus… preuve qu’on peut trouver de belles solutions ! Le plus important on ne voit plus ces vilaines taches !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon savon fantaisie… Orange delight !

J’aime beaucoup faire des expériences visuelles en savonnerie.  J’imagine que ce doit être mon coté « artiste » qui prend le dessus dans ces moments là :D.  Toujours en est il qu’après avoir vue la technique pour faire de jolies gouttes dans nos savons avec la technique de Ka.  Je me suis dit… hummm et qu’est qu’il pourrait bien arrivé si je le faisais comme ceci ou cela…  Et que fut ma surprise quand au démoulage et découpage de mon savon aperçue ces magnifiques volutes !!!

Commençons par la recette du savon…

Hv coco 30 %
Hv soja 25 %
Hv olive 25 %
Beurre de cacao 19 %

7 % surgras
Eau et soude  à recalculer

A la trace :
2 % He orange,  sauge sclarée et lavandin
Curcuma en poudre

 
Difficulté : Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnel du savon à froid
Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile et mica) et verser le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

 

Méthode que j’appelle « rebond » utilisé pour le visuel de ce savon

En fait j’ai exactement fait comme dans la vidéo de Ka que vous pouvez voir ici… mais j’ai fait ma trace très légère !  C’est à dire que ma pâte était beaucoup plus liquide que la sienne.

J’ai pris un moule en plastique d’une hauteur d’environ de 6 cm que j’ai chemisé avec du papier sulfurisé.  Je pense que la matière du moule est importante pour que le « rebond » se fasse.  J’ai fait cette technique dans un moule en bois et l’effet n’est pas le même mais tout de même très jolis.  Je vous montrerais le résultat avec une autre de mes création savonnesque.

J’ai séparé ma pâte l’une est resté tel quel et dans l’autre j’ai ajouté du curcuma. J’ai versé une partie de ma pâte clair et fait des traces verticale rapidement avec ma pâte coloré.  Avec une maryse j’ai appliqué le reste de ma pâte clair et fait mon marbrage avec le restant de mon mélange orangé.

Et bien non c’est pas plus compliqué que ça ^^.

Mon impression du savon
J’aime bien le curcuma dans les savons… ici il m’a donné une jolie couleur rouille !  La mousse est très douce et fine. Et l’odeur… oufff mais l’odeur est à tomber j’adore !! Je referais cette synergie c’est certain !  Ici j’ai utilisé l’huile essentielle d’orange  venant de chez Soapsession, il tient vraiment bien en savonnerie, ce qui n’est pas le cas de toutes les huiles essentielles d’agrume.

Un grand merci à Ka pour ces magnifiques tutos et vidéos !! Bien oui c’est grace à toi que j’ai fait ce savon !! Elle fait des ateliers si jamais vous avez envi d’apprendre de la main d’une experte ! Vous trouverez tout sur soapsession.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faire son savon de Castille… c’est facile !

Je crois que ce doit être le savon le plus facile à fabriquer… et un des plus doux en plus !  Il ne vous faudra que peu d’ingrédients car il contient un taux de 100% d’huile d’olive.  Ce n’est pas un savon dit « moussant », mais ce n’est pas grave car oui maintenant tout le monde le sait… ce n’est pas les bulles qui lavent !  Monsieur savon ne mousse pas mais qu’est ce qu’il est doux pour la peau.  C’est d’ailleurs un savon parfait pour les tous petits.  La recette se transmet depuis des lustres et vient de Castille en Espagne… OLÉ !  Voici la mienne… enfin… celle que j’ai faite quoi !  Ici j’ai réaliser un savon de Castille surgras à 8 %.

Hv olive 100 %

Eau et soude à recalculer

A la trace :
0.75 % huile essentielle de lavandin (facultatif, n’en mettez pas si c’est pour vos enfants)

En déco :
Des feuilles de lauriers, d’oliviers ou autres feuilles
Argile verte

 
Difficulté :   Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnel du savon à froid :
Faire réchauffer doucement l’huile d’olive.  Ajoutez la soude à l’eau et laissez refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante (35 °C environ), versez le mélange soude/eau dans vos huiles et mixez jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajoutez l’huile essentielle et versez le tout dans vos moules.

Pour la décoration j’ai tout simplement posé des feuilles de laurier sur le dessus de la pâte fraichement couler dans le moule et ensuite saupoudré de l’argile verte.

Attendez 48 h et démoulez vos savons avec des gants.  Enlevez les feuilles délicatement. Placez dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

J’ai enfin pu utiliser mon savon et c’est une merveille.  Il est si doux, l’odeur est fraiche et pas entêtante. Un savon pur et j’aime bien sa couleur crème.  En tout cas si vous hésitez à vous lancer dans la confection de savon maison, cette recette est parfaite pour débuter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon milk & berries

J’ai fait ce savon il y a maintenant 1 mois et des poussières.  Je voulais essayer mon nouveau moule en bois fait tout spécialement pour moi.  J’ai pas été déçue, il est fantastique… encore un grand merci à l’oncle de mon chéri !  Donc ce savon… je voulais une odeur un peu plus gourmande et fruité.  J’ai donc opté pour deux fragrances, une de lait et l’autre de mure & litchi.  Cette dernière est une vraie découverte pour moi… un délice complet !  Je vous dirais plus bas ou vous la procurer.  Voici donc la recette de mon cher savon…

Hv coco 30 %
Hv olive 28 %
Hv Pépins de raisins  22 %
Hv palme bio** 20 %

Eau et Soude à recalculer
Surgraissage à 8 %

Ajouts à la trace :

Partie blanche
Mica brillant* + hv son de riz
Fragrance lait

Partie violette
Oxyde violet* + hv son de riz
Fragrance mure & litchi

 
Difficulté :   Conservation : Plusieurs mois

Méthode :
Toujours la même pour les savons. Faire fondre les huiles ensemble.  Ajoutez la soude à l’eau et laissez refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température de 40°C, versez le mélange soude/eau dans vos huiles et mixez avec un mixeur plongeant jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajoutez le reste de vos ingrédients (fragrances, oxydes et mica) , versez le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démoulez vos savons avec des gants, coupez ceux ci si besoin.  Placez dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

Le marbrage :
Ici j’ai mis ma partie violette au fond de mon moule en premier.  J’ai installé de longue cuillère à l’intérieur de la pâte, les manches vers le haut.  J’ai ensuite coulé ma pâte blanche.  J’ai remonté une à une les cuillères en formant un geste de « vague ».  Ça m’a donné un marbrage un peu étrange mais je l’aime bien tout de même. 🙂  J’ai aussi fait une étiquette… j’y ai listé les ingrédients… non pas en latin mais en français que je trouve plus facile à comprendre lorsqu’on les offres en cadeau.

*Pour que votre colorant ne fasse pas de vilains grumeaux, mélangez celui-ci à un peu d’huile.  Cela donnera un savon avec une couleur beaucoup plus uniforme.

** J’ai choisi cette huile comme test car j’en avais jamais utilisé, cependant cette huile est très contesté à cause de la déforestation causé par sa culture.  C’est un sujet très sensible… Je vais écouler mon stock… on verra bien.

La fameuse fragrance Mure Litchi
Je la trouve chez Soapsession, une petite boutique en ligne où vous pouvez acheter tout ce dont vous avez besoin pour vos savons.  Karine est une vraie perle… elle offre aussi des stages à la confection de savon, où elle livre ses astuces et quelques uns de ses secrets !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Conserver votre pain !

9 novembre 2011 par  
Classé dans Trucs & astuces

Qui n’a pas déjà rager après avoir acheté un pain devenu tout cassant après une journée ?!

Petit astuce que je fais depuis des années et qui s’avère très efficace… surtout peu couteux !  Dans une boite à pain, mettez une demi pomme… cela aidera votre pain à rester bien frais pendant quelques jours additionnel.  De plus la pomme se dessèche… vous n’aurez donc pas de surprise avec de la moisissure !

Pas mal non ? A bientôt pour d’autre astuce !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment bien entretenir vos bijoux

9 novembre 2011 par  
Classé dans Maison, Métaux, Nouveauté, Pierre précieuses

Ce n’est pas toujours une chose auquel on pense lorsque l’on s’achète des bijoux.  Mais pourtant si vous désirez les conserver longtemps en bon état il y a de petits gestes simple à avoir.  Ici je vais vous montrer comment entretenir vos colliers de perles, pierres précieuses et métaux.


J’ai du arrêter il y a quelques années mon métier de joaillière pour des raisons de santé.  Mais j’en garde beaucoup de mes notions et m’y intéresse toujours autant.  Ici je vais partager avec vous quelques notions de bases sans toute fois rentrer dans des détails trop technique.  Je partagerais avec vous mes recettes aussi pour entretenir vos bijoux à moindre cout et avec les bon gestes.  Cet article sera en deux parties avec ensuite les recettes.  J’espère que cet article vous plaira et surtout vous sera utile !

Les perles
 
Les perles trouvé un peu partout sur le contient, sont plus souvent des perles de cultures, c’est à dire que les mollusques sont fécondé par la main de l’homme.  Elles sont créé par des organismes vivants, il faut donc les traiter avec beaucoup de soin.  Les tenir loin de l’eau et l’humidité.  Ne dormez pas avec vos perles, ni vous douchez… pourquoi ?  Tout simplement par ce qu’avec le temps vous enlever une fine couche sur votre perle, le résultat sera qu’elle perdra de sa brillance, son éclat donc son nacre.  Ce serait dommage… surtout si ces perles vous ont couté cher.

Voici comment les entretenir…

Nettoyage : Avec un chiffon doux, essuyer vos perles.  Jamais d’eau !!

Rangement : Dans un chiffon légèrement feutré, ou un petit sac en tissus, à l’abri de la lumière.

A ne jamais faire :
Porter des perles sur une peau parfumé.
Dormir avec des perles.
Se doucher ou laver les cheveux avec des perles.
Ranger ses perles à la lumière et dans un environnement humide.

Astuce :
Comment savoir si l’on a une vraie perle noire ?  Le coeur doit être blanc… s’il est noir c’est que cette perle à subit un traitement pour la teindre.

Les émeraudes

L’émeraude trouvé principalement en Colombie, est une des pierres, sinon la pierre précieuse la plus cher qui existe.  Bon bien sur lorsqu’elle est parfaite !  Saviez-vous que ce pierre renferme d’énorme fissure ?  Bien oui… vous ne les voyez tout simplement pas car elles sont traiter avec une huile spéciale qui va combler toutes ces fissures.  Alors nul besoin de vous dire qu’il ne faut jamais se laver les mains avec une bague à émeraude.  Si cela arrive vous enlèverais toute l’huile et découvrirez ces grandes fissure blanche.  Elle sera tout de suite moins jolie votre bague !  C’est aussi une pierre très fragile, qui au moindre coup peu casser.  Donc messieurs… évitez d’offrir une bague ou un bracelet avec émeraude à votre compagne si elle est maladroite, des boucles feront bien mieux l’affaire ;).

Voici comment les entretenir…

Nettoyage : un chiffon nettoyant pour métaux,  n’utilisez jamais de liquide nettoyant pour laver votre bijoux.  Il se vend de très bon chiffon à métaux qui feront très bien l’affaire.  Il en existe pour l’or et pour l’argent.

Rangement : Dans un coffre à bijoux, loin de la lumière et des chocs possible.

A ne jamais faire :
Laver un bijoux ayant une émeraude.
Porter une émeraude si vous êtes maladroit… tenir loin des chocs.

Les opales
 
Magnifique pierre venu d’Australie… cette pierre se trouve de couleur blanche ou noire.  Elle émet de multiples reflets de couleur !  Elle aussi dans sa qualité maximal se trouve être très cher.  Elle est aussi plus carieuse qu’on ne le penserais !  Madame n’aime pas la lumière !  Il faut donc s’assurer de la garder dans un endroit au noir.

Voici comment les entretenir…

Nettoyage : un chiffon nettoyant pour métaux,  n’utilisez jamais de liquide nettoyant pour laver votre bijoux.  Il se vend de très bon chiffon à métaux qui feront très bien l’affaire.  Il en existe pour l’or et pour l’argent.

Rangement : Dans un coffre à bijoux, loin de la lumière et des chocs possible.

L’argent

Métal prisé par plusieurs peuple… on le retrouve en bijoux, dans la coutellerie, matière décorative.  Mais savez vous vraiment l’entretenir.  En effet l’argent ne peu être porté pur… car trop mou.  C’est un alliage fait avec du cuivre.  Il s’oxyde facilement d’où sa teinte qui a tendance à noircir.  Pourtant il y a des geste simple pour le garder clair et brillant.  Mais comment peut il s’oxyder ?  L’humidité y est pour quelque chose, ainsi que l’acidité produite par la peau.

Voici comment l’entretenir…

Nettoyage : Il existe des pâtes nettoyante parfaite pour enlever la matière oxydé.  Mais aussi des chiffons… qui sont souvent plus pratique lorsque votre bijoux à une magnifique pierre.  Ne les baigner pas dans des solutions nettoyante… souvent trop acide elle enlève carrément de la matière.  ce qui peut être embêtant lorsqu’on a de la coutellerie « plaqué » à de l’argent… car souvent la base de la coutellerie est faite de cuivre ou de laiton… vos ustensiles deviendront donc rouge ou doré.  Il faut nettoyer en douceur… car parfois un joaillier ou un orphèvre aura justement joué des ombres et lumière avec ce précieux métal.  En effet les ciselures, textures, dessins ressortent très bien avec le fond de celles ci oxydé… comme l’exemple des boucles d’oreilles que j’ai réalisé il y a longtemps dans mon ancien métier de joaillière, photo ci haut.  Si vous nettoyer tout… ces effets disparaitront.

Rangement : Dans des chiffons feutré… un peu semblable à ceux des rangements pour perles.  Garder votre coutellerie à l’abri et vos bijoux dans une boite à bijoux feutré.

A ne jamais faire :

N’utilisez pas des bains d’acide pour nettoyer vos bijoux et argenterie.  Cela risque de les abîmer avec le temps.

 

Demain je vous parlerais de l’or, l’ambre, les saphirs et plus encore… avec des recettes maison pour nettoyer en sécurité vos bijoux bien sur !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies à l’avoine, choco et fruits secs

4 novembre 2011 par  
Classé dans Cookies, Cuisine, Nouveauté

Depuis toute petite j’adore l’avoine… les bols du matin et le croquant qu’il apporte dans les cookies.  J’aime que les cookies bien croquant et moelleux à la fois !  J’ai essayé plusieurs recette avant d’adopter celle ci depuis des années… et je ne suis jamais déçue !  Je m’excuse d’avance pour les mesures en ml et non en gramme mais il s’agit à la base d’une recette en « tasse » Nord Américaine.  Je la fait toujours avec un verre mesureur et ça fonctionne très bien ! Je la convertirais en gramme un jour … quand j’aurais le temps :). Voici donc la recette…

310 ml de Vergeoise blonde
250 ml de beurre
125 ml de sucre
2 œufs
2 cs de lait
430 ml de farine
1/2 cc de sel
1 cc de bicarbonate de soude (ne pas remplacer par de la levure)*
625 ml d’avoine

350 ml d’un mélange de :
Amandes grillées
Canneberges séchés ou raisins secs
Pépites de chocolat

Ajouts facultatif : extrait aromatique de vanille bourbon

Méthode :
1- Dans un grand bol mélanger le beurre, le sucre, la vergeoise, les œufs et le lait.  Si vous désirez ajouter un extrait aromatique ajoutez le à cette étape.

2- Dans un autre bol mélanger vos ingrédients sec, la farine, le bicarbonate de soude et le sel.  Lorsque les ingrédients secs sont bien mélangé ajoutez les à la première préparation.

3- Maintenant vous aurez besoin de bon bras… il vous faut ajouter votre avoine et ensuite votre mélange de fruits secs et chocolat.  Votre pâte sera très ferme… donc privilégier les bras que votre robot !

4- Ne vous reste qu’à faire de petite boule à l’aide d’une cuillère, attention pas trop grosse ni trop rapproché les unes des autres car la pâte va s’écraser pendant la cuisson.

5- Enfournez à 180 °C pendant environ 10 à 15 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien doré.

Hors du four laissez les refroidir sur une assiette et dégustez !  Un vrai délice… je vous garantis qu’ils partiront en un clin d’œil  !

* Le bicarbonate apporte du croustillant à la recette… si vous changez pour de la levure votre cookie ne sera pas du tout croquant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Savon hommage à Weeds…

Il y a quelques mois Kafée de chez Soapsession nous lançais un défi « Americain soap« , faire un savon sous le thème de notre série télé préféré.  Je dois dire que j’ai eu bien du mal à choisir car il y en a beaucoup que j’apprécie.  Mais une inspiration toute particulière m’est venu avec la série Weeds.  Si vous ne l’avez jamais regardé je vous la conseille… c’est un peu dans l’inspiration du film britannique « Saving Grace« , si vous ne l’avez jamais vue aussi… bien allez y c’est une bonne tranche de rires !

Voici donc… alors l’héroïne de la série trafique du cannabis pour nourrir sa famille suite au décès de son mari.  Même si elle n’est pas une consommatrice férue elle sa drogue c’est les cafés glacés… elle en boit même carrément tout le temps.  Mon savon c’est donc inspiré de ces deux choses… le cannabis et le café glacé.  J’ai fait un fond de savon aux odeurs de café et patchouli, avec des glaçons en melt&pour pour finir avec une couche supérieur verte fait d’huile de chanvre et une odeur d’herbe fraîchement coupé.  Voici donc la recette…

Base café
Huile de noix de coco 30 %
Huile de colza 35 %
Beurre de cacao  35 %

Eau & soude à recalculer

Ajouts
Mica noisette
He patchouli
He petit grain

Les glaçons
Melt & pour au lait de chèvre
Beurre de café
Fragrance café
Mica brillant

Base chanvre
Huile de noix de coco  37 %
Huile de chanvre  16 %
Beurre de karité  26 %
Huile d´olive vierge  21 %

Eau & soude à recalculer

Ajouts
Oxyde vert
Fragrance Green grass


Difficulté :   Conservation : Plusieurs mois

Méthode traditionnel du savon à froid
Faire fondre les huiles ensemble.  Ajouter la soude à l’eau et laisser refroidir.  Lorsque les deux mélanges, eau et soude, sont de température ambiante, verser le mélange soude/eau dans vos huiles et mixer jusqu’à l’apparition de la trace.  Ensuite ajouter le reste de vos ingrédients (huile essentielle, huile et mica) et verser le tout dans vos moules.   Attendez 48 h et démouler vos savons avec des gants.  Placer dans un endroit sec pour une cure de 4 semaines.

Mes étapes
J’ai coulé ma première pâte « base café », ajouter mes glaçons déjà pré-fait et pré-découpé.  Le lendemain j’ai réalisé ma deuxième pâte, celle à base de chanvre et coulé le tout par dessus.

Le dessin de la feuille de chanvre
C’est très simple, dans une feuille de plastique épaisse acheté dans un magasin de bricolage, j’ai dessiné ma feuille et découpé celle ci au cuter.  Ensuite je m’en suis servi comme pochoir sur mes savons découpé (48 h après le repos)… avec de jolis paillette vertes.  Sympa non ?

Voici le rendu en plus gros !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soin minute contre les ridules

5 octobre 2011 par  
Classé dans Cosmétique, Nouveauté, Serum, Soins yeux

J’ai des soucis de ridules… j’ai cherché partout et niet, rien qui me satisfaisait en terme d’efficacité… ni mon compte de banque d’ailleurs.  En mai dernier, je devais partir à l’étranger et bien sur je cherche toujours de petits flacons à emporter.  Le gros tube de crème prenait trop de place, je me suis donc fait ce petit roll on et ma foi j’en suis bluffé.  En plus il m’a pris exactement deux minutes à réaliser.  Je l’applique surtout le soir pour un petit boost !

2 ml hv canneberges (riche en oméga 3, 6 et vitamine E)
1.5 ml hv rose musqué
1.5 ml hv son de riz
1 gouttes de vitamine E


Difficulté : star greystar3 greystar3 greystar3 ––Conservation : 6 mois —–Contenance : 5 ml

Méthode
Mélangez toutes vos huiles et la vitamine E.  Versez dans un flacon roll coloré pour conserver à l’abri de la lumière votre mélange et puis c’est tout !

Utilisation
Passez votre roll on sur le contour de l’œil avec délicatesse.  Avec votre doigt massez doucement la région et encore une fois c’est tout.

Verdict
Franchement c’est bien la preuve qu’il est inutile dans la vie de compliquer les choses.  Un très bon soin,  petit prix et surtout bien efficace.  Vous pouvez aussi changer les huiles et rajouter des actifs.  C’est bien non ?

Les –
Il faut attendre un peu avant de se maquiller avec un huile, si vous êtes très presser le matin, gardez ce soin pour le soir avant de vous coucher.

Les +
Il m’a couté à faire exactement 2.20 euro avec le flacon qui est 1.50 euro.  Donc si vous garder votre flacon, votre mélange vous coutera 0.72 euro à chaque fois.  Hé ben oui… c’est le vrai de vrai prix et cela pour un bon soin !

Vue sur le net
Envi d’en savoir plus sur les huiles végétales ?  Michel Pobeda fondateur et directeur de Codina, vient de sortir un livre sur le sujet « Les bienfaits des huiles végétales« .  C’est un des livres sur ma liste de chouchou à acheter !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez une deuxième vie à vos vêtements !

Aujourd’hui je vous présente une astuce pour redonner une deuxième vie à vos vêtements.  On a tous un pull, une chemise, un débardeur ou autre vêtement dans nos tiroirs qu’on adore mais qui malheureusement ont déteint.  Ils sont rendu moche… et pourtant on AAAADORE les porter.   Comme j’aime pas jeter pour rien… oui car jeter un débardeur délavé je trouve ça du gachi voir carrément inutile.  Alors voici ma réponse… le thé !

Comment ça quoi le thé ?  Bien oui ça colore le thé… en plus sur du blanc le thé noir ça donne une très joli teinte !  Ici je n’ai testé que le thé noir… le plus pigmenté.  Cela dit on peut faire des teintures naturel avec beaucoup d’ingrédients, les pelures d’oignons, la bétrave, l’indigo en poudre, le hénné, les fleurs, etc.

En retournant à la bibliothèque, oui encore, j’ai trouvé un livre fabuleux sur la teinture naturel sur tissus.  Malheureusement je ne me souviens plus du nom de ce livre, mais vous en trouverez facilement ici. J’ai trouvé la démarche très intéressante d’autant plus que je fais de la couture.  Acheter un tissus blanc tout simple et y faire son propre design m’intrigue beaucoup.

J’ai donc fait un essaie sur un débardeur blanc que j’avais, j’adore le résultat, ça lui donne un petit coté vintage.  Je l’ai tout simplement mis dans une bassine d’eau très chaude dans lequel j’avais infusé du thé.  Après 3 heures j’ai rincé à l’eau très froide et voilà !

Après un peu plus de recherches  je suis tombé sur un article chez BurdaStyle sur le Eco dying (la teinture écologique).  Quelques couturière avait justement fait des tests similaires sur des morceaux de tissus. Une des techniques consistait à mettre quelques fleurs/plantes/fruits sur du tissus, replier la seconde partie sur le dessus et l’écraser.  On peut ainsi faire de magnifiques impression et au naturel svp !   Je n’ai pas encore fait ces techniques mais ce n’est qu’une question de temps !

Si la teinture au naturel vous intéresse vous pourrez trouver sur le site suivant le résultat en couleur de toutes sortes de matières premières.  Bien oui car ce n’est pas par ce qu’une plante est d’une couleur qu’au final on obtient celle là sur le tissus.

Et si vous souhaitez poussez la difficulté encore plus loin voici la technique pour faire de magnifique dessin sur vos tissus lors de la teinture.  On appelle ça la technique Shibori et même si vous ne comprenez pas l’anglais les images parlerons d’elles même !
Image Burdastyle.com

Voilà il ne vous reste qu’à vous lancer ! 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Page PrécédentePage Suivante »